L’arrivée d’un nouveau-né est une grande aventure, surtout pour les parents novices. Une étape inéluctable du processus se trouve être l’aménagement de la chambre. C’est là où les choses deviennent concrètes. Outre les gouts personnels des parents, ce type de projet doit prendre en compte le confort du nouveau-né. Après tout, ce sera le lieu où il s’épanouira en toute intimité. Voici quelques idées déco que vous pouvez exploiter.

Une armoire ouverte

Afin d’optimiser la lumière dans la chambre de bébé, encombrer l’espace de meuble de grande taille n’est pas la meilleure des idées. Ainsi, au lieu d’investir dans une commode, pourquoi ne pas opter pour une armoire ouverte ?
C’est une nouvelle tendance qui a convaincu de nombreux parents, et ce, depuis quelques mois. Il ne s’agit que de créer une étrangère avec un petit portant pour les cintres afin d’y classer toutes les affaires de bébés. Non seulement cela parait plus esthétique, mais cela vous facilitera également l’accès aux divers accessoires de puéricultures.
Bien entendu, il faudra faire attention aux poussières et aux divers allergènes qui peuvent venir se coller aux affaires du petit. Être un féru de ménages est de mise.

Miser sur le bois

Pour les accessoires d’ameublement que vous ne pouvez éluder, le bois est la meilleure option. On parle entre autres du berceau, de la chaise à bascule, etc.
En plus d’être chic et robuste, le bois ne coute pas cher. Vous pouvez le personnaliser comme bon vous semble. Ce peut être en y collant des étiquettes ou en les peignant.
Pour ce qui est de l’emplacement, les experts misent généralement sur l’espace. Casez les gros meubles dans les coins de la pièce. Mais placez le berceau au milieu. C’est bien plus design.
Néanmoins, comme les articles de puéricultures ne vous servent que pour un maximum de 3 ans, on conseille les meubles en Kit. Vous n’aurez ainsi aucun mal à leur trouver une place jusqu’à l’arrivée du prochain.

Les couleurs à préconiser

Le choix des moulures dépend du sexe du bébé. C’est devenu une norme presque universelle que de pencher pour le rose pour une petite fille et le bleu pour un petit garçon. Mais c’est loin d’être obligatoire.
Si vous ne souhaitez pas influencer le développement de votre petit, ou que vous n’en connaissez pas le sexe, plusieurs autres possibilités vous sont présentées en ligne. De nos jours, on parle par exemple de plus en plus du bleu canard et du jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *