Les enfants… Ce sont des petits êtres forts attachants et adorables qui ont le don de nous pousser à bout de nerf. S’il vous est déjà arrivé de crier après votre petit, sachez que ce geste est loin d’être anodin. Découvrez pourquoi il faut arrêter de le faire.

Les cris entretiennent un sentiment d’insécurité chez l’enfant

Un enfant tout comme les adultes a besoin de se sentir en sécurité. Ce cocon imaginaire est fourni par les proches et surtout les parents. Lorsque nous crions après nos petits, ces derniers perdent leur sentiment de se trouver en lieu parmi les siens. Dans le cas où les violences verbales font partie de son quotidien, un enfant a de fortes chances de devenir craintif. Plus tard, peut-être tout le long de sa vie, il aura beaucoup de mal à retrouver la confiance en lui et à autrui. Pour cause, les effets des cris répétitifs peuvent ne pas se manifester immédiatement. Ce sera beaucoup plus tard que vous allez vous rendre compte que vous avez fait de votre enfant une personne craintive, timide et introvertie.

Vous allez vous sentir coupable de votre acte

Lorsque nous crions sur les petits, nous éprouvons immédiatement un sentiment de culpabilité. Si vous avez dit des mots ou une expression qu’il ne fallait pas, alors vous vous sentirez coupable de donner un très mauvais exemple. Oui, votre enfant réagira exactement comme vous lorsqu’il est contrarié. Si le mal est fait, alors prenez le temps de parler plus calmement à votre enfant. Vous n’aurez pas forcément à vous excuser, dites tout simplement que vous aimeriez ne plus devoir crier après lui. Rassurez-lui que vous l’aimez et qu’il dispose de la sécurité dont il a besoin. Quoi qu’il en soit, trouvez d’autres méthodes pour corriger le petit sans crier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *